La qualité de l'air intérieur

Un véritable enjeu de santé publique

Un besoin d’air sain de plus en plus essentiel

Les Français passent en moyenne 16h10 par jour à l’intérieur de leur domicile(1).

Mais savez-vous que l’air intérieur est de 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur d’après l’ANSES(2) ?

Avec l’obligation d’améliorer l’étanchéité à l’air des bâtiments (RT 2012) et des alertes de pollution extérieure de plus en plus récurrentes, la dégradation de notre qualité d’air intérieur devient un véritable enjeu de santé publique.

Les différents polluants et leurs risques sur la santé

Les polluants intérieurs au logement

  • L’humidité
    Origine : occupation humaine. Un adulte rejette 55 g de vapeur d’eau par heure(1). Equipements sanitaires (douche, étendage, cuisine...). Développement des moisissures, allergènes, acariens…
    Risques sur la santé : augmentation des problèmes respiratoires.
  • Le dioxyde de carbone (CO2)
    Origine : occupation humaine. Un adulte rejette environ 18 g de CO2 par heure en respirant.
    Risques sur la santé : maux de tête, difficultés respiratoires, baisse de la concentration.
  • Les Composés Organiques Volatils (COV)
    (benzène, formaldéhyde…)
    Origine : matériaux, ameublement, produits d’entretien et de décoration, tabac.
    Risques sur la santé :
    > irritation des muqueuses : sécheresse et douleur (yeux, nez, bouche), maux de tête
    > développement de pathologies du système respiratoire (rhinite, bronchite) et de sensibilisations allergiques,
    > maladies (cancers).

Les polluants extérieurs au logement

  • Les particules fines
    Origine : trafic routier, véhicules, système de chauffage par combustion (chaudière bois...).
    Risques sur la santé : maladies cardio-vasculaires, altération des fonctions pulmonaires, cancer du poumon, diminution de l’espérance de vie.
  • Les pollens
    Origine : végétation, agriculture...
    Risques sur la santé : rhinite allergique (affecte 10 à 25 % de la population(4)).
  • Le radon
    Origine : sous-sols granitiques. Gaz radioactif d’origine naturelle, inodore et incolore, surtout présent dans certaines régions (Auvergne, Limousin, Bretagne, Corse, Franche-Comté…). 8 fois plus lourd que l’air, il s’accumule dans les maisons par la mise en dépression (simple flux).
    Risques sur la santé : maladies (cancer des poumons).

Ventiler, la solution pour optimiser sa qualité d’air intérieur

Afin de retrouver un air sain et de lutter contre la pollution du logement, la première solution est d’agir à la source de ces polluants en tenant compte de l’étiquetage des matériaux de construction et de décoration au regard de l’émission de composés volatils, obligatoire depuis 2013.

Le second levier d’action consiste à renouveler son air intérieur. Celui-ci doit être complètement renouvelé environ toutes les 3 heures. Aérer n’est donc pas suffisant. La ventilation est donc indispensable pour optimiser sa qualité d’air intérieur et prévenir également l’excès d’humidité.

De la même façon, afin de retrouver un air sain et de lutter contre la pollution intérieure du bâti, la ventilation est indispensable. Une bonne qualité d’air intérieur a un impact réellement positif sur le bien-être des occupants, la réduction du taux d’absentéisme au travail et l’apprentissage des enfants.

Exemple : dans un centre d’appel : +10% de productivité pour les opérateurs bénéficiant d’un air propre grâce au remplacement régulier des filtres(5).

Au 1er janvier 2018, les établissements d’accueil collectif d’enfants de moins de 6 ans et les écoles maternelles et élémentaires devront avoir mis en oeuvre le dispositif de surveillance de l’air intérieur, d’après le décret du 17 août 2015.

ATLANTIC, votre parten’AIR

Nos solutions VMC simple flux

Nos solutions extraction individuelle

Nos solutions VMC double flux

Le double flux est la solution optimale pour garantir un air intérieur sain, évacuer les divers polluants intérieurs et se prémunir des polluants extérieurs (filtration). 

La concentration en COV est divisée par 2,5 dans un logement équipé d’une ventilation double flux par rapport à une chambre équipée d’une aération par ouverture des fenêtres.

Source : Etude Luftung 3,0 2014 menée auprès de 575 personnes

Connectez-vous au bon air

Découvrez Optimocosy, la première solution de ventilation double flux intelligente qui mesure et adapte en temps réel la qualité d'air de votre logement.

VIDEO OPTIMOCOSY
(1) Source : Observatoire de la qualité d’air intérieur
(2) Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
(5) Pawel Wargocki, www.inive.org